Qu’est-ce qu’une Red Room sur le Dark Web ?

Une Red Room est quelque chose de monstrueux, et nous allons voir de quoi il s’agit dans cet article complet et détaillé, en définissant également le Dark Web, ou il vaut mieux ne pas mettre les pieds.

Qu’est-ce que le Dark Web ?

Le Dark Web est l’internet obscur, comme son nom l’indique, et vous devez savoir que c’est quelque chose qui n’est pas un synonyme de Deep Web, le Deep Web est l’internet inaccessible au grand public, comme votre boîte mail par exemple.

Qui plus est le Dark Web est inclus dans le Deep Web, il en est la partie obscure, et le Dark Web est accessible par le réseau Tor, qui est le Google du Dark Web et vous devez savoir que c’est un endroit ou traîne terroristes, FBI et trafiquants.

Et vous devez aussi savoir que le Dark Web permet aussi aux opprimés et résistants de certaines parties du globe de communiquer, et si les cryptomonnaies ont si mauvaise presse, c’est qu’elles ont longtemps servit principalement à de l’illégal pour les trafics en tout genre.

Et vous devez aussi savoir que le site le plus connu du Dark Web est Silk Road, qui est maintenant fermé et qui fournissait de la drogue principalement, il était tenu par un libertarien qui refusait de vendre ce qui était lié au non-consentement.

Pour la partie la plus obscure du Dark Web, il y a évidemment la pédophilie, avec des tonnes de fichiers pedo-pornographiques, mais aussi d’autres types de contenu immonde, comme des tueurs à gage proposant leurs services, souvent d’Europe de l’Est.

Qu’est-ce qu’une Red Room ?

Une Red Room est une chambre qui est filmé sur le Dark Web et dans laquelle sont commises des atrocités, vous devez par exemple savoir que les séances de tortures, viols ou meurtres y sont légion.

En fait, les viewers payent pour la torture ou les actes faits sur la victime en général, et qu’ils peuvent parfois donner des ordres, il est aussi possible pour eux d’avoir les rediffusions.

Cela est donc une horreur absolue et qui est généralement produite dans les pays pauvres, ou il est plus facile de kidnapper des gens, souvent des enfants, et des condamnations ont déjà eu lieu pour ce genre de pratiques.

Pour ce qui concerne les Red Rooms, elles sont donc à ne jamais aller voir, et vous auriez de sérieux problèmes avec la justice, en plus de traumatismes certaines, et beaucoup d’entre elles sont des fakes.

Pour ce qui est de Red Rooms connues, il n’y en a pas, car seules des personnes très dérangées sont intéressées, qui plus est, l’interview de Sam Zirah à ce sujet montre les traumatismes qui sont produits.

Sachez enfin que les Red Rooms qui ont soi-disant leakées sont aussi totalement fakes, comme l’a expliqué Feld Up, qui lui aussi regrette tout ce qu’il a pu voir sur la partie sombre du net.

Article précédent
Article suivant

Articles liés

Derniers articles