Douleur au bas ventre pendant la grossesse après le sexe : Pourquoi et que faire ?

Pour ce qui concerne ce type de douleur, elle ne doit pas être prise à la légère, alors sans plus attendre voici les différentes causes du problème mais également les solutions que vous pouvez mettre en place.

Les causes

Pendant la grossesse, le corps de la femme est totalement différent, et idem pendant le sexe, car il y a un afflux de sang vers la région pelvienne, ce qui peut rendre la zone plus sensible. Les rapports sexuels peuvent intensifier ce flux sanguin, provoquant parfois une sensation de douleur ou de sensibilité qui perdure après le sexe et y est plus perceptible, car le plaisir ne masque plus les sensations.

L’utérus est protégé par un bouchon muqueux qui recouvre le col de l’utérus. Les rapports sexuels peuvent parfois irriter le col de l’utérus, provoquant des douleurs légères, surtout pendant la grossesse, car le corps y est plus faible.

L’orgasme peut également déclencher des contractions utérines, avec la aussi des douleurs au bas du ventre après les rapports sexuels qui vont rapidement disparaître, vous devez le savoir, et qui est quelque chose d’assez fréquent pendant la grossesse.

Enfin, certaines positions sexuelles peuvent exercer une pression sur le bas de l’utérus et pendant la grossesse, surtout au dernier trimestre, cela peut causer des douleurs au bas ventre, il faudra alors y aller mollo et choisir les positions les sûres.

Que faire ?

Assurez-vous toujours de communiquer avec votre partenaire sur tout inconfort ou douleur que vous pourriez ressentir, s’il n’est pas au courant, il ne pourra pas jouer son rôle, car vous devrez sans doute modifier plusieurs choses pendant vos rapports sexuels.

Expérimentez avec différentes positions sexuelles pour trouver celle qui vous procure le moins d’inconfort, vous pourrez ensuite profiter sans pour autant avoir de gros problèmes à ce niveau pour la suite des choses.

Prenez aussi le temps nécessaire pour les préliminaires afin de permettre à votre corps de s’adapter et de se préparer aux rapports sexuels, il pourra ainsi être prêt pour le gros œuvre et sera moins sujet aux douleurs.

Assurez-vous aussi que la lubrification est adéquate pour réduire la friction et l’irritation, sinon, attendez-vous évidemment à souffrir dans cette zone après avoir eu votre rapport, c’est à mettre en œuvre la prochaine fois.

Si la douleur persiste ou s’aggrave, il est fondamental que vous alliez voir un médecin, il établira un diagnostique et pourra vous donner un traitement de fond, idéalement, rendez-vous chez votre gynécologue si les délais ne sont pas trop longs.

Articles recommandés